Climate ChangeLe changement climatique (changements à long terme dans les variations météorologiques de la Terre) est probablement la crise la plus importante à laquelle l’humanité a été confrontée. La chaleur extrême, les inondations, les sécheresses, les orages violents, l’élévation du niveau des océans, la perte d’habitats, l’aggravation du smog ainsi que nombre d’autres répercussions se combinent pour engendrer une énorme crise sur les plans environnemental, social et économique.

Au cours des 200 dernières années, les humains ont été la principale cause du changement climatique. La consommation de combustibles fossiles (comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel) ainsi que la déforestation ont rejeté dans l’atmosphère d’énormes quantités de gaz à effet de serre (GES), comme le dioxyde de carbone et le méthane, ce qui a piégé l’énergie et fait augmenter les températures partout dans le monde.

L’Ontario s’attend à une augmentation de la température annuelle moyenne de l’ordre de 3°C dans le sud de la province et de 4°C dans le Grand Nord d’ici 2050. Certaines des répercussions prévues du changement climatique en Ontario comprennent notamment :

  • Des perturbations dans le fonctionnement des infrastructures essentielles, notamment les systèmes de traitement et de distribution d’eau, la production, le transport et la distribution d’énergie en raison de la fréquence accrue des épisodes météorologiques extrêmes;
  • Une baisse du niveau d’eau des Grands Lacs, ce qui pourrait compromettre le transport maritime et diminuer la production d’énergie hydroélectrique;
  • Une fréquence accrue des pénuries d’eau en raison de la hausse des températures estivales et des taux d’évaporation;
  • Des risques accrus pour la santé publique associés aux blessures, aux maladies et aux décès prématurés causés par des événements météorologiques comme les conditions météorologiques extrêmes, les vagues de chaleur, le smog et la propagation de maladies;
  • Un accroissement des risques auxquels sont confrontées les collectivités en région éloignée et axées sur les ressources, déjà gravement touchées par la sécheresse, les inondations causées par une accumulation de glace sur les barrages, les incendies forestiers et le réchauffement des températures hivernales;
  • Des dommages aux écosystèmes de l’Ontario sous l’effet combiné du changement climatique, de l’activité humaine et des perturbations naturelles telles que les incendies ainsi que les épidémies d’insectes ou de maladies.

En Ontario, l’action en matière de changement climatique relève principalement du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs (MEPP).

Rapports du CEO sur le changement climatique

Depuis 2009, le commissaire à l’environnement de l’Ontario (CEO) est légalement tenu de faire rapport tous les ans sur les progrès de l’Ontario en matière de diminution de ses émissions de GES. Par conséquent, un rapport annuel sur les progrès liés aux gaz à effet de serre (le « rapport sur les GES ») est publié chaque année.

En plus de faire rapport tous les ans sur les émissions de GES par secteur, le CEO a fait rapport sur de nombreux enjeux climatiques, notamment la science du changement climatique, l’établissement d’un prix sur le carbone, la vérification des mesures et des données, la gouvernance et les politiques, les risques et les coûts associés au changement climatique ainsi que les solutions possibles pour atténuer les GES ou s’y adapter. Vous trouverez ci-dessous une sélection des rapports et articles du CEO sur le changement climatique. Vous pouvez également utiliser la barre de recherche ci-dessus afin de trouver un mot ou une phrase spécifique sur le site Web ou dans les rapports.

Rapport annuel sur les GES

Articles sur des enjeux précis

Haut de page