Au-delà des boîtes bleues

Le 4 octobre 2017, la commissaire à l’environnement de l’Ontario a remis à l’Assemblée législative de l’Ontario un rapport special – Au-delà des boîtes bleues : les nouvelles bases du réacheminement des déchets et de l’économie circulaire en Ontario.

L’Ontario a un problème de déchets. Chaque année, l’Ontario produit près d'une tonne de déchets par personne, et les trois quarts de ces déchets aboutissent dans les sites d’enfouissement. La nouvelle Loi de 2016 favorisant un Ontario sans déchets et la Stratégie pour un Ontario sans déchets définit l’objectif ambitieux d’une économie circulaire qui n’envoie aucun déchet dans les sites d’enfouissement.

Au-delà des boîtes bleues met en évidence que la nouvelle loi de l’Ontario et stratégie sont une avancée majeure et que le gouvernement devra la prendre au sérieux pour qu’elle donne les résultats voulus. Les premières étapes consistent à éviter de jeter des résidus alimentaires dans les sites d’enfouissement et à inciter les entreprises à augmenter leur participation.

L’Ontario se targue, et avec raison, de son programme des boîtes bleues qui permet de recycler le papier et les emballages du milieu résidentiel. Toutefois, ce programme réachemine moins de 8 % de l’ensemble des déchets de l’Ontario. Si la province souhaite avoir une réelle incidence, elle doit contenir les autres sources majeures de déchets – matières organiques et des déchets des secteurs industriel, commercial et institutionnel (ICI) – qui ont été ignorées depuis bien trop longtemps.

Consultez le rapport complet ou téléchargez les sections du rapport séparément au moyen des liens ci-dessous :

Haut de page